Digitalisation des EHPAD : quels enjeux ?

Les EHPAD, un enjeu sociétal primordial

Les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) constituent un sujet primordial dans un contexte de population non seulement croissante et vieillissante mais aussi, de plus en plus dépendante. En effet, d’après Le Monde, on comptait près de 719 000 résidents.es d’EHPAD en 2020 en France et une augmentation de 15 % de ce nombre est prévue d’ici 2040. Depuis 2012, une moyenne de 4 300 places supplémentaires/an se sont avérées nécessaires.

Source : Challenges, 22.02.2017

La génération issue du Baby Boom atteindra l’âge moyen d’intégration des EHPAD, 85 ans, entre 2030 et 2050. Ceci, combiné à l’allongement de l’espérance de vie (+16 ans depuis 1950), explique l’important vieillissement démographique à venir. La tendance s’est confirmée en 2013 lorsque la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie de l’époque, Michèle Delaunay, a lancé une filière dédiée à la « Silver Economy », une véritable filière industrielle à part entière dédiée au développement et à la mise sur le marché de produits et services pour le bien-vieillir.
Une étude de l’Institut français d’opinion publique (Ifop) a révélé que 85 % des français sondés préféreraient vivre leur 3ème âge chez eux. Cependant, une partie de cette population sera confrontée à une situation de perte d’autonomie qui requerra un accompagnement au quotidien, plus précisément 20 % des personnes âgées de plus de 85 ans et 8 % des plus de 60 ans.
Ainsi, un renouvellement et une modernisation des EHPAD sont indispensables afin d’être en capacité de répondre aux nouveaux besoins de leurs résidents. La digitalisation joue alors un rôle primordial dans cette transformation.

Pourquoi digitaliser les EHPAD ?

Digitaliser les EHPAD répond à un grand nombre de problématiques non seulement liées aux besoins des résidents mais aussi à ceux des professionnels et des proches des résidents. En effet, les solutions digitales en EHPAD visent à :

  • Simplifier les visites des proches : orienter et informer les visiteurs, faciliter la prise de rendez-vous avec les professionnels de santé et la gestion du courrier des résidents, géolocaliser les résidents désorientés.
  • Permettre aux résidents/visiteurs d’exprimer leurs besoins : récolter des avis et recommandations, tenir un livre d’or digital, mettre en place des questionnaires de satisfaction et un système de notation des prestations et activités.
  • Fluidifier la communication de l’établissement avec les résidents, les visiteurs et le personnel : opter pour un affichage dynamique et moderne, éventuellement interactif, et surtout facile à mettre à jour.
  • Développer de nouvelles activités générant ainsi de nouvelles interactions sociales : proposer des jeux numériques à réaliser avec les autres résidents ou à distance avec ses proches, les jukebox numériques sont également une façon de créer du lien social en plus de favoriser l’autonomie des résidents.
  • Mettre en avant les services et activités proposés par l’EHPAD : permettre aux résidents et aux visiteurs de consulter l’ensemble de l’offre de prestations de l’établissement, de consulter le planning des activités et évènements, diffuser des souvenirs d’évènements passés, afficher les menus.
  • Permettre aux résidents d’avoir un certain niveau d’autonomie : l’accès à internet et à des outils informatiques permet aux résidents de pratiquer de nouvelles activités, de stimuler leur cerveau grâce à des jeux et exercices adaptés, et de maintenir le contact avec leur entourage et le monde extérieur. Les outils de visio-conférence ont, par exemple, permis d’éviter l’isolement des résidents tout en garantissant l’absence de contamination par le coronavirus.
  • Adresser les problématiques liées à l’amélioration de l’état de santé des résidents, le bien vieillir : faciliter et optimiser le suivi de l’état de santé des résidents en autonomie, par le personnel dédié et les proches également grâce au numérique, améliorer ou maintenir l’état de santé des résidents à l’aide de solutions connectées.

Ces dispositifs novateurs sont progressivement mis en place afin de répondre aux nouveaux besoins identifiés en EHPAD, notamment la catégorie des dispositifs de e-santé contribuant à l’amélioration de l’état de santé des patients qui se développent également à vitesse grand V.

Lorsque la e-santé révolutionne les EHPAD

Comme mentionné précédemment, la population dans les EHPAD ne cesse de s’accroître, ce qui va de pair avec la charge du personnel. La qualité de vie des résidents s’en retrouve alors fortement altérée, des solutions e-santé existent aujourd’hui et continuent de se développer afin de remédier à une partie de cette problématique préoccupante. Elles permettent un meilleur suivi de l’état de santé des patients et une continuité du parcours de soins, tout en accordant souvent aux patients une indépendance partielle dans la gestion de leur santé. Les principales catégories de solutions e-santé qui trouvent leur place aujourd’hui dans les EHPAD sont les suivantes :

  • Les dispositifs de télémédecine : téléconsultation, télé-expertise, télésurveillance et télésuivi médical, télé-assistance, régulation médicale.
  • Les solutions de gestion du parcours de soins des patients : des applications et logiciels permettant de gérer de manière simplifiée l’ensemble des aspects du parcours de soins du patient de sa prise en charge (voire en amont) jusqu’à son suivi post-traitement.
  • Les thérapies digitales ou digital therapeutics (DTx) : en prévention ou en complément de traitement, ces dernières permettent aux résidents de maintenir ou d’améliorer plus efficacement leur état de santé (stimulation cérébrale, suivi de pathologies chroniques, maintien et amélioration de la santé mentale, etc.). N’hésitez pas à consulter nos articles « Essor des thérapies digitales ou DTx » et « DTx et santé mentale » si vous voulez en savoir plus à ce sujet.
  • La gestion des traitements médicamenteux : la Préparation des Doses à Administrer (PDA) automatisée est une solution révolutionnaire qui consiste à produire des sachets-doses ou piluliers des traitements des résidents. Cela simplifie la gestion et la dispensation, et parfois le suivi, des traitements des résidents par les pharmaciens et le personnel des établissements. Sécurité et traçabilité des traitements sont alors garantis.

Un panorama de solutions e-santé qui ouvre de nouvelles perspectives pour l’EHPAD de demain

Le panorama de solutions existantes est impressionnant à ce jour, notamment depuis l’essor sans précédent de la e-santé en 2020, voici des exemples de solutions mises en place (principalement en France) dont l’intégration serait bénéfique aux EHPAD :

  • Des solutions de télémédecine que le patient peut utiliser seul ou avec l’assistance d’un membre du personnel :
    • Des applications de téléconsultation telles que Livi ou Qare, entre autres.
    • Des chatbots médicaux qui peuvent faire office d’infirmières virtuelles, de symptom checkers (outils d’analyse des symptômes qui génère une liste préalable de causes potentielles) et/ou de dispositifs de suivi de l’état de santé du patient permettant, à la fois, d’alléger la charge de travail du corps médical et de mieux orienter le patient dans la gestion de son état de santé et de ses soins comme le font : les chatbots Vik de WeFight, l’assistante médicale Florence, l’infirmière virtuelle de Sensely.
    • Des capteurs non-invasifs disposés dans les logements des résidents, permettant la prévention de chutes (MintT, Morphee+, entre autres) et la détection précoce de changements comportementaux (ex : Jana Sense).
    • Des capteurs portatifs ou wearables (montres, bracelets, patchs, textiles intelligents, etc.) pour la prévention des chutes, la géolocalisation et/ou la mesure des signes vitaux. Nous pouvons citer la semelle LiveStep, les lunettes Spectalert d’Abeye, le bracelet connecté BlueGard de Bluelinea, les montres connectées de Withings, la canne connectée SmartCane, le verre d’eau connecté pour prévenir la déshydratation développé par Auxivia, ou encore la couche connectée équipée de capteurs d’humidité testée par un EHPAD en 2019.
    • Dans le cadre d’une étude portant sur les tendances et perspectives de la télémédecine en France réalisée en avril 2021, le cabinet KleinBlue Partners a également produit une cartographie des solutions de télémédecine présentes sur le marché français. Ces solutions pourraient, pour la grande majorité d’entre elles, constituer des outils-clés pour l’optimisation des soins en EHPAD.
  • Des applications en gestion de parcours de soins permettant de garantir une coordination et une continuité des soins simplifiés, un exemple pertinent est le logiciel Geri’APP développé spécialement pour les EHPAD par l’entreprise Anamnèse.
  • Des thérapies digitales novatrices permettant une nouvelle approche de l’amélioration de l’état de santé des résidents :
    • Les jeux de stimulation neuronale, tels que le programme de stimulation cognitive ExoStim développé par Global Stim à destination des EHPAD, sont des solutions thérapeutiques prometteuses.
    • Les solutions de prévention de dégradations éventuelles de l’état de santé comme l’application Moovcare développée par Sivan afin de prévenir les rechutes dans le cas du cancer du poumon.
  • Des solutions automatisées de PDA se sont développées dans le cadre du projet « Gélule » lancé en 2019. Medissimo ouvre la marche avec sa solution Medipac facilitant, non seulement, l’administration des traitements des résidents mais aussi le suivi de l’observance par les professionnels de santé des résidents à l’aide de piluliers connectés, de son logiciel de PDA Siapda et de son application Siaam.

Les EHPAD de demain doivent se moderniser afin de se tenir prêts à accueillir une nouvelle génération de résidents connectés, plus soucieux du bien-vieillir et qui souhaitent garder le contact avec le monde extérieur. La place de la e-santé prend alors progressivement de l’ampleur dans ces établissements et deviendra bientôt un cap incontournable à franchir dans le cadre de leur transformation digitale en cours.
Nous pouvons déjà constater le début de ce mouvement avec des établissements tels que Korian qui ouvrent la voie avec le lancement, en 2016, de Korian Solutions, une agence destinée à la digitalisation des EHPAD.

Si cet article a éveillé votre intérêt et que ce sujet vous parle, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre expertise et nos prestations : sessions d’acculturation, formations, études et bien plus encore !

Sahar AZAMI HASSANI

Consultante HealthTech @TECHTOMED

sahar.azami-hassani@techtomed.com

Ces articles pourraient vous intéresser :
07.10.21

En collaboration avec Medshake Studio, nous avons réalisé une infographie sur la place du podcast dans le domaine de la santé. [...]