source

Quand la santé mentale fait mal …

La santé mentale, ce sujet délicat qui n’est pas des moindres, nous concerne toutes et tous indépendamment de tout facteur environnemental. Autrefois associées systématiquement aux classes sociales les plus défavorisées et embarrassant les classes sociales les plus embourgeoisées, les troubles psychiques font à présent partie des sujets de santé les plus communément abordés chez votre médecin.

En effet, selon l’OMS, 1/3 de la population mondiale sera confrontée à un trouble psychique au cours de son existence. En France seulement, l’ARS Provence-Alpes/Côtes d’Azur évoque quant à elle un coût économique et social annuel associé rocambolesque s’élevant à 109 milliards d’euros.

Avec internet et les réseaux sociaux, une prise de conscience collective et progressive s’est installée concernant ce sujet qui était alors réduit au domaine de la psychiatrie et au traitement de pathologies uniquement. De nos jours, la prise en charge de sa santé mentale n’est plus une honte, d’autant plus que le stress est qualifié du « mal du siècle ». Devant l’ampleur qu’a commencé à prendre le sujet dans notre société actuelle, l’OMS a lancé notamment le plan d’action pour la santé mentale 2013-2020.

Un sujet dont l’importance a été mise en lumière par la crise sanitaire

Avec la crise sanitaire, la problématique de la santé mentale est LE sujet qui fait jazzer le monde entier : confinements, isolement, télétravail, manque d’interactivités sociales, hyper-connexion, deuils, licenciements, etc., autant de facteurs qui ont ébranlé la santé mentale de milliards de personnes à travers le monde sans préparation psychologique préalable au point de pousser les gouvernements à mettre en place des mesures pour accompagner les populations (numéros verts et supports de conseils en ligne).

Source : Santé publique France, 20.04.2021

Source : Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion, 10.02.2020

En France, la communauté des professionnels de santé concernés (psychiatres, psychologues, travailleurs sociaux) sont très inquiets de l’arrivée d’une 3ème vague psychiatrique en raison de la pandémie, ces derniers ayant observé une augmentation significative du nombre de nouveaux patients : anxiété, déprime, dépression, stress et tendances suicidaires font partie des conséquences psychiques les plus répandues de la gestion de la crise. La gravité de la situation est telle qu’au début du mois d’avril 2020, le centre de recherche Bordeaux Population Health affilié à l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) s’est associé à la CRO Kappa Santé spécialisée dans les études de données de vie réelle, et à la start-up Kap Code spécialisée dans la santé digitale pour lancer la cohorte française CONFINS, qui a pour objectif de faire avancer la recherche en matière de bien-être et de santé mentale.

Source : Kap Code, 06.2020

les mesures pour étudier et accompagner les populations dans la prise en charge de leur santé mentale, les start-ups spécialisées dans le secteur se sont multipliées à une vitesse étonnante. Parmi elles, nous constatons notamment une explosion de l’offre de thérapies numériques, plus connues sous leur dénomination anglophone « digital therapeutics » (DTx).

Source : Mapping non exhaustif avec un focus USA, What if ventures, 10.01.2020

Les DTx : le médicament du futur ?

En 2020, la e-santé connaît une croissance sans précédent. Dans ce domaine, on retrouve la sous-catégorie des digital therapeutics (DTx) qui s’est particulièrement développée. Il s’agit d’une nouvelle approche thérapeutique apparue au début des années 2000, qui propose des solutions numériques ayant démontré leur impact sur l’état de pathologies données lors d’essais cliniques, et également grâce à des données de vie réelle ou « real-world data » (RWD) collectées tout au long de leur déploiement. Ces solutions ont pour objectif soit :

  • D’être combinées à un traitement médicamenteux afin de compléter ou optimiser son action (+Pill)
  • Soit de remplacer tout ou partie du traitement en question (Pill+)

Pour en savoir plus sur la définition des DTx, n’hésitez pas à consulter notre article « Essor des thérapies digitales ou DTx ».

L’intérêt pour les DTx s’est accru de manière impressionnante à partir de 2017 et les prévisions tendent vers une poursuite de la croissance de ce marché à l’international comme nous pouvons le constater sur la figure ci-dessous :

Sources : TechToMed à partir de données issues d’Infogence Marketing and Advisory Services (2020)et Allied Market Research (2019)

Ce marché mondial des DTx en plein essor est principalement orienté vers le domaine de la santé mentale avec des solutions innovantes pour remédier aux troubles psychiques tels que ceux du comportement, du sommeil, les phobies, l’addiction, l’anxiété, la détection des signes précoces de pathologies telles que les syndrômes d’Alzheimer et de Parkinson.

Les solutions de « e-santé mentale » proposées pour répondre aux besoins des patients souffrant de ses troubles se présentent sous différentes formes, les plus souvent rencontrées sont néanmoins les suivantes : applications mobiles, réalité virtuelle et gamification.

Si les Etats-Unis demeurent le leader de ce marché émergeant, nous pouvons citer quelques exemples prometteurs en France :

Hajime AI : une start-up qui développe des solutions sur-mesure basées sur de l’IA et de la gamification afin de mesurer le comportement et d’en déduire un profilage précis pour émettre des recommandations de changements correctifs. Henko est une de leurs solutions et a été développée pour des campagnes de mesure au sein de cohortes de patients.

Open Mind Neurotechnologies : une société qui combine les neurosciences avec la réalité virtuelle, la data et l’IA pour proposer des programmes de coaching aux entreprises pour une meilleure gestion du stress et de l’anxiété des collaborateurs au travail, optimisant ainsi leurs performances.

Kwit : il s’agit d’une solution de coaching pour arrêter de fumer, une application mobile lancée en 2017 qui a beaucoup fait parler d’elle.

Global Stim : cette entreprise a mis sur le marché un programme de stimulation cognitive modulable appelé ExoStim, principalement basé sur de la gamification et à destination des professionnels de santé en EHPAD, leur permettant une meilleure prise en charge des résidents.

Si cet article a éveillé votre intérêt et que ce sujet vous parle, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre expertise et nos prestations : sessions d’acculturation, formations, études et bien plus encore !

Sahar AZAMI HASSANI

Consultante HealthTech @TECHTOMED

sahar.azami-hassani@techtomed.com

SOURCES

    1. Agence Régionale de Santé Provence-Alpes/Côte d’Azur (ARS PACA). « Santé mentale : définition et enjeux ». ARS PACA, 29 mars 2021.
    2. Alarie, Marie-Eve. « Vivre avec un trouble de santé mentale : « On m’a appris à avoir honte » ». L’Hebdo Journal, 9 octobre 2019.
    3. Burrone, Valeria, Lorna Graham, et Andrew Bevan. « White Paper || Digital Therapeutics : Past Trends and Future Prospects ». Evidera, 2020.
    4. Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE). « Historique de la prise en charge des troubles mentaux ». Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE). Consulté le 22 avril 2021.
    5. Courageot, Sophie, Lucie Thiery, et AFP. « Covid-19 : “la psychiatrie française va être embolisée par les conséquences psychiques du Covid” ». France 3 Bourgogne-Franche-Comté, 14 décembre 2020.
    6. Hays, Stephen. « Approaching 1,000 Mental Health Startups in 2020 ». Medium (blog), 10 janvier 2020.
    7. Infogence Marketing and Advisory Services. « Global Digital Therapeutics Market (2020-2025) By Application, Product and Sales Channel and Geography and the Impact of Covid-19 with Ansoff Analysis », novembre 2020.
    8. Kappa Santé, Kap Code, i-Share, et Bordeaux Population Heath Research Center. « Cohorte Confins ». Confins, 2020.
    9. King, Jordan. « Mental Health Tech Startup Landscape ». Medium (blog), 11 juin 2019.
    10. Le Breton, Marine. « Deuxième vague Covid ? Celle des troubles mentaux inquiète les psy encore plus ». Le Huffington Post, 10 septembre 2020.
    11. Liu, Stephanie. « Digital Therapeutics : The Emergence of a Patient-Centric Asset Class. » Medium (blog), 27 février 2019.
    12. McCarthy, Owen. « Looking Back & Ahead at the Digital Therapeutics Industry ». Medium (blog), 23 décembre 2020.
    13. Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion. « COVID-19 : un numéro vert pour les télétravailleurs en difficulté ». Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, 10 février 2021.
    14. Mutualité Française Île de France. « 30es Semaines d’Information sur la Santé Mentale (SISM) du 18 au 31 mars 2019 ». Mutualité Française Île de France, 18 mars 2019.
    15. Organisation Mondiale de la Santé (OMS). « Santé mentale ». OMS. World Health Organization. Consulté le 22 avril 2021.
    16. Pandey, Surabhi, Sahil Sinha, et Onkar Sumant. « Digital Therapeutics Market by Application (Diabetes, Obesity, Cardiovascular Disease (CVD), Central Nervous System (CNS) Disease, Respiratory Disease, Smoking Cessation, Gastrointestinal Disorder (GID), and Others), Product Type (Software and Device), and Sales Channel (Business-to-Business (B2B), Business-to-Consumer (B2C)): Global Opportunity Analysis and Industry Forecast, 2020–2027 ». Etude de marché. Allied Market Research, septembre 2020.
    17. Pierry, Dorothee. « Stress, le mal du siècle ? » Observatoire de la Santé, 6 novembre 2020.
    18. Proxym. « La e-santé mentale : le digital pour repenser les soins et le suivi ». Proxym (blog), mars 2019.
    19. Santé publique France. « COVID-19 : prendre soin de sa santé mentale pendant l’épidémie ». Santé publique France, 20 avril 2021.