Progressivement, des robots humanoïdes sont déployés par des acteurs de santé pour accompagner les patients, fluidifier la communication au sein des établissements ou répondre à des enjeux marketing. Tour d’horizon des usages en santé.

La robotique est déjà très présente dans le monde de la santé, notamment en chirurgie dans les établissements hospitaliers ou dans les sites de production de médicaments ou dispositifs médicaux. Les robots humanoïdes apportent une autre approche de la robotique en santé via ses leviers attractifs et ludiques. Voici un panorama des principaux usages par les acteurs de santé.

Crédit photo © Avatarion

Un compagnon à l’hôpital

Pour améliorer l’accueil des patients et faciliter l’orientation au sein de l’hôpital, des robots humanoïdes sont peu à peu déployés dans les hôpitaux.

Ils sont utilisés pour répondre à différents objectifs :

  • Informer et orienter les patients au sein des établissements hospitaliers
  • Fournir un service multilingue pour accompagner l’ensemble des patients
  • Simplifier le triage des patients aux urgences
  • Dégager du temps aux soignants et administratifs pour l’accueil des patients
  • Faciliter la communication des patients avec leurs proches
  • Accompagner les enfants hospitalisés

On retrouve parmi ces robots des fonctionnalités similaires : interaction personnalisée, interface multilingue, échange par la voix ou le geste, guide interactif, quizz et formulaires…

Parmi les robots les plus utilisés, on peut citer Pepper et Nao de SoftBank Robotics, Aimbot, Walker ou Cruzr de l’entreprise chinoise Ubtech.

Crédit photo © Yves Gellie – 20 Minutes

Un outil de marketing événementiel

Les robots humanoïdes sont utilisés depuis quelques années dans l’événementiel pour apporter un service innovant aux participants de congrès ou salons. Certains acteurs de santé ont commencé à les intégrer dans leur stratégie de communication événementielle pour répondre à différents objectifs :

  • Vecteur de communication : ces robots constituent une interface de diffusion des connaissances et de communication.
  • Générateur de données : réalisation d’enquêtes de satisfaction, recueil de données et d’opt in sur des congrès ou événements.
  • Fonctions ludo-éducatives : l’aspects, les interactions possibles, les capacités cognitives permettent d’attirer du public sur son stand ou lieu d’exposition et d’aborder des sujets santé via des aspects ludiques et pédagogiques.
  • Ambassadeur de marque : diffusion de campagnes marketing avec en permanence des messages relatifs aux produits et actualités (congrès, événements, établissements hospitaliers, officines…)
  • Auxiliaire de vente : dans le cas de la vente de produits, les robots épaulent les équipes commerciales en proposant des consultations produits précises et en prodiguant des conseils personnalisés.

Une aide à l’autonomie

Dans les centres de soins ou établissements destinés aux personnes âgés, les robots humanoïdes permettent d’accompagner les seniors dans leur autonomie. Ils sont utilisés pour guider, divertir le patient ou le soutenir dans la gestion au quotidien de la maladie.
Des robots comme Nao ou Pepper de SoftBank Robotics permettent d’accompagner les seniors dans les soins et l’activité physique. « Tout en étant divertissants, nos robots font participer les gens à des contextes de soins de santé éducatifs, notamment en encourageant et en accompagnant les patients pour des exercices physiques et mentaux » indique l’entreprise.

Crédit photo ©SoftBank Robotics

Ces robots permettent également aux patients de gagner en autonomie en favorisant l’autodiagnostic, en simplifiant l’accès à l’information médicale, à des conseils hygiéno-diététiques ou en apportant des solutions de télémédecine intégrées.
Un exemple concret avec la solution Medi’Pep, qui utilise le robot Pepper, pour accompagner les seniors dépendants au quotidien, notamment en effectuant des consultations santé en appui des équipes médicales. Prêt à l’emploi et capable d’effectuer des consultations santé en toute autonomie, le robot est spécifiquement adapté aux séniors résidants en EHPAD, EHPA, maisons de retraite et résidences autonomie.

Autre exemple qui rapproche encore plus le robot de l’humain avec Sophia un robot humanoïde développé à Hong-Kong pour accompagner les personnes âgées en perte d’autonomies ou les patients à domicile.

Des initiatives face à la crise sanitaire

Face à la crise sanitaire, les robots humanoïdes apportent une solution à la problématique de la distanciation sociale. On a observé une augmentation du nombre de solutions sans contact dans les hôpitaux.
Plusieurs initiatives ont été déployées dans les établissements hospitaliers ou les structures d’accueil de personnes âgées.
On peut une nouvelle fois citer le robot Pepper qui a permis de répondre à différents objectifs :

  • Détecter le bon port du masque
  • Sensibiliser les patients et le personnel à la distanciation sociale.
  • Favoriser la communication avec les personnes hospitalisées en réanimation permettant aux patients de rester en contact avec leurs familles

Autre exemple avec le robot autonome Adibot capable de désinfecter une pièce tout seul. Dans le cadre du respect des protocoles sanitaires, ce robot est utilisé comme une solution pour la désinfection des chambres d’hôpital et bloc opératoires.

Rémy Teston

Expert e-santé

Buzz E-santé